Le Dr Valère Somé était un politicien et érudit du Burkina Faso. Valère Somé était le chef de l'Union des luttes communistes, reconstruit (ULC-R) au cours des années 1980. Ministre du Capitaine Thomas Sankara,il a marqué l'histoire de la révolution avec le discours d'orientation politique rédigé pour le président Thomas Sankara. Récemment, il était anthropo-économiste et dirigeait  la recherche à l'INSS-CNRST.

 

 

la biographie

En entrant dans le processus révolutionnaire de 1983 avec le soutien du mouvement estudiantin (UGEV), Valère Somé a joué un rôle important dans la vie politique du Burkina Faso au cours du de lq révolution dirigé par le Capitaine Thomas Sankara.  Valère Somé et un autre chef ULC-R, Basile Guissou, ont largement fonctionné comme «idéologues» du gouvernement révolutionnaire de 1983.

En janvier 1985, l'Union des luttes communistes, reconstruit, a remporté les élections au Comité de défense de la révolution de l'Université de Ouagadougou. Mais une autre faction, l'Union des communistes burkinabés (UCB), contrôlait l'administration de l'université par l'intermédiaire du principal Clément Oumarou Ouedraogo. Le 29 août 1986, il a été nommé ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, sous la révolution. En conséquence, à partir de la rivalité ULC-R / UCB à l'université, le comité CDR universitaire a été dissous le 1er septembre 1986. Valère Somé a fait l'objet de critiques au sein de son organisation après avoir pris la charge en tant que ministre.

Le 9 septembre 1987, un nouveau gouvernement a été formé, sans l'idéologue Valère Somé. Plus tard dans le même mois, le président du Faso, Thoma Sankara lui a confié la tâche de rédiger un programme pour l'unification des différentes organisations révolutionnaires. Après le renversement et l'assassinat du président Thomas Sankara en 1987, Valère Somé est exilé au Congo-Brazzaville pendant une période.



De retour au pays natale en 1989, Valère Somé a formé le Parti pour la social-démocratie (PDS) avec d'autres anciens membres de l'Union des luttes communistes, reconstruit ( l'ULC-R ) qui ont refusé de fusionner avec l'Organisation pour la démocratie populaire - Mouvement ouvrier.

En janvier 1995,  le PDS et d'autres parties ont fusionné dans le Parti pour la démocratie sociale unifiée (PDSU), avec Valère Somé comme son leader.

Le 21 mai 2000, le parti de Somé s'est fondu dans la Convention panafricaine sankariste (CPS). Somé est devenu secrétaire général de la CPS.  Il a ensuite fondé un nouveau parti, la convergence pour la social-démocratie (CDS).  En octobre 2004, Djéjouma Sanon a été remplacé par le chef de CDS.

Pour la mémoire collective Valère Somé a publié un essai intitulé: Thomas Sankara, l'espoir assassiné.

Paris: l'Harmattan, 1990.

"Les nuits froides de décembre, l’exil ou la mort " est le titre du deuxième ouvrage de Valère Somé paru  en Septembre 2015 aux éditions Millenium à Ouagadougou.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

SAVANE LIVES

SAVANE METEO

Mostly cloudy

26°C

Ouagadougou

Mostly cloudy
Humidity: 80%
Wind: ESE at 11.27 km/h
Tuesday
Thunderstorms
22°C / 32°C
Wednesday
Thunderstorms
22°C / 31°C
Thursday
Thunderstorms
24°C / 32°C
Friday
Thunderstorms
23°C / 33°C
016804
Today
Yesterday
This Week
Last Week
This Month
Last Month
All days
904
1283
2187
2619
16804
0
16804

Your IP: 162.158.79.172
2017-06-26 22:16

Currencies
Mon, Jun 26, 2017, 10:16PM UTC
NamePriceChange% Change
EUR/XOF655.9570+0.0000+0.0000%
USD/XOF587.5000-0.1000-0.0170%
EUR/USD1.1182-0.0001-0.0063%
USD/JPY111.6260+0.3660+0.3290%

Aller au haut