POLITIQUE

Les forces de défense et de sécurité burkinabè ont abattu un présumé terroriste ce mercredi 22 mars 2017 à Petega, dans le Soum, a appris Burkina24 de sources sécuritaires. 18 autres personnes ont été interpellées.

Harouna Dicko, un présumé terroriste a été « neutralisé » ce mercredi 22 mars 2017 à Petega, à 25 km de Djibo dans le Soum, par les forces de défense et de sécurité burkinabè.  18 personnes, présumées membres de son groupe, ont été également interpellées, a confirmé une source officielle. 

La Commission constitutionnelle, l’instance en charge de la rédaction de la nouvelle Constitution du Burkina a informé, le mercredi 15 mars 2017, que les assises régionales pour la restitution de l’avant-projet de la nouvelle Constitution se tiendront le samedi 18 mars 2017. Et ce, simultanément dans les 13 régions, rapporte l’Agence d’information Burkina (AIB).

Le président de la Commission constitutionnelle, Me Halidou Ouédraogo, après avoir « terminé la première partie» du travail qui a consisté à rédiger l’avant-projet de la constitution, note que la seconde sera entamée. Celle-ci consiste, dit-il, à restituer le contenu de l’avant-projet de constitution dans les 13 régions du pays, afin de recueillir les avis des Burkinabè.

Pour ce faire, des commissaires, en groupes de quatre, iront du jeudi 16 au dimanche 19 mars, dans toutes les régions du pays, rapporte l’AIB, mais les assises se tiendront simultanément le samedi 18 mars dans les 13 régions que compte le pays.

Outre la restitution sur le territoire national, Me Halidou Ouédraogo informe que des missions similaires sont programmées sur le continent africain et même hors du continent. Ces missions démarrent le 16 mars pour les pays comme la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Ghana, le Mali et le Sénégal. Mais aucune date n’a encore été proposée pour les restitutions hors du continent africain.

Le budget alloué à la Commission, selon Me Halidou Ouédraogo, est de 200 millions de F CFA. Pour les sorties à l’étranger, le président de la commission note qu’elle a eu recours aux Partenaires techniques et financiers (PTF). Après le travail de restitution, un rapport contenant les amendements des populations sera dressé et reversé dans l’avant-projet de Constitution après analyse par la commission.

A noter que la Commission constitutionnelle forte de 92 membres a été officiellement installée le 29 septembre 2016 par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Elle a pour mission de travailler sur l’avant-projet de la nouvelle Constitution pour le passage à la Ve  république au Burkina Faso.

Synthèse de Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

Le ministre de la sécurité n’entend pas recourir aux généraux Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé détenus à la Maison d’arrêt et de correction des armées pour venir à bout de la menace terroriste. Il l’a fait savoir ce vendredi lors de la remise de 200 motos pour répondre au besoin de mobilité des forces de police et de gendarmerie.

Des voix s’élèvent de plus en plus pour demander le recours aux officiers supérieurs que sont Djibrill Bassolé et Gilbert Diendéré pour contrer la menace terroriste. « Ceux qui pensent qu’il y a des gens en prison, qu’il faut aller voir pour savoir comment on peut lutter avec les djihadistes, se trompent », a rétorqué le ministre de la sécurité Simon Compaoré, qui affirme n’avoir « pas pété les plombs ».

A ceux qui posent la question « pourquoi le Burkina est attaqué ? » et au constat selon lequel « au temps de machin, il n’y avait pas d’attaques », le ministre leur demande d’écouter et de lire. Lui semble avoir découvert le  pourquoi au Mali voisin. « Si on n’était pas attaqué, c’est qu’il y avait des choses qui se faisaient. On est allé au Mali. On a vu des gens qu’ils ont arrêtés. Il y a des gens qui ont avoué avec qui ils travaillaient. Les deals qu’ils avaient conclus en disant, on n’attaque pas ici. Et s’il y a à bouffer, on bouffe ensemble », a déclaré Simon Compaoré.

Tirant une conclusion, après cette découverte, le ministre indique ne pas être prêt à dîner avec ceux qui s’attaquent aux positions des forces de défense et de sécurité de même qu’aux fonctionnaires. Entre lui et les terroristes, « c’est le combat ».

Si le pays est attaqué, c’est « parce que ceux  qui dinaient ensemble avec ceux qui attaquent ne sont plus là » mettant fin aux « deals », analyse le ministre de la sécurité.  Le ministre d’Etat a affirmé qu’elles (autorités actuelles) ne font pas de même avec ceux qui menacent l’intégrité territoriale. Ce qui lui fait dire que « c’est tout à fait normal qu’on soit attaqué ». Qu’à cela ne tienne. Il y a une démarche que le ministre de la sécurité n’est pas prêt d’adopter. « On n’ira nulle part. Dans aucune prison, on n’ira pour demander des conseils », a déclaré Simon Compaoré.

Le ministre, faisant référence à son âge, a déploré qu’il ne soit plus « suffisamment solide » pour aller porter main forte aux troupes déployées sur terrain. « Si on pouvait m’autoriser à porter la tenue, à faire une semaine dans le Sahel dans le Nord, je le ferai », a déclaré Simon Compaoré.

Oui KOETA

Burkina24

Dans cette deuxième partie de notre entretien sur le développement endogène, il est abordé les nuances qu’il faut faire entre ce concept et d’autres concepts voisins. Cette vision aussi est mise en confrontation avec les concepts internationaux et les réalités actuelles du Burkina Faso. Le rôle des autorités politiques, celui la jeunesse dans l’avènement du développement endogène ainsi que les obstacles existants. Voici la dernière partie de ce grand entretien avec Françoise Ki-Zerbo (FKZ), administratrice générale de la Fondation Joseph Ki-Zerbo (JKZ) pour l’Histoire et le Développement Endogène de l’Afrique.

SAVANE LIVES

SAVANE METEO

Clear

25°C

Ouagadougou

Clear
Humidity: 20%
Wind: SE at 11.27 km/h
Monday
Sunny
23°C / 41°C
Tuesday
Partly cloudy
22°C / 41°C
Wednesday
Mostly sunny
21°C / 41°C
Thursday
Sunny
20°C / 41°C

Currencies
Sun, Mar 26, 2017, 5:16AM UTC
NamePriceChange% Change
EUR/XOF655.9570+0.0000+0.0000%
USD/XOF610.4000-1.4600-0.2386%
EUR/USD1.0795+0.0013+0.1243%
USD/JPY111.3290+0.3610+0.3253%

Aller au haut