« La nationalité d’un criminel ne l’absout pas aux différentes poursuites »

04 November 2017
Author :  

rançois Compaoré avait été interpellé le 29 octobre 2017 à Paris et remis en liberté le 30 octobre 2017 dans le cadre de l’instruction du dossier Norbert Zongo. Un mandat d’arrêt international avait été lancé et il était recherché pour « incitation à assassinats ». L’un des avocats du dossier, Me Benewendé Sankara a exprimé son « bonheur » et son « soulagement » suite à l’interpellation du frère cadet de l’ancien président du Faso Blaise Compaoré.   

Dans un communiqué, le ministère de la justice burkinabè informait qu’une demande d’extradition de François Compaoré a été envoyée aux autorités françaises le 30 octobre 2017. Aussi lit-on dans le communiqué, François Compaoré a été placé sous contrôle judiciaire strict avec les obligations suivantes : « interdiction de quitter le territoire français, pointer tous les 15 jours au commissariat de son domicile, répondre aux convocations de la chambre de l’instruction ».

Par ailleurs, les passeports de l’intéressé, quatre au total (trois passeports diplomatiques et un passeport civil burkinabè) ont été placés sous scellés. Cette action judiciaire entamée en France, l’avocat du dossier Zongo affirme l’avoir accueillie « avec beaucoup de bonheur et de soulagement. On se réjouit de cette interpellation », annonce-t-il à Burkina 24.

L’avocat a réitéré « sa foi » en la Justice française quant à l’extradition de François Compaoré. « Pourquoi dois-je douter de la justice française ? », demande-t-il. « J’ai foi (et) j’espère que le droit sera dit », ajoute Me Sankara. A la question de savoir si une éventuelle nationalité ivoirienne de François Compaoré pourrait empêcher son extradition, voici la réponse de l’avocat : « La nationalité d’un criminel ne l’absout pas aux différentes poursuites ».

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

63 Views
Super User
Login to post comments
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…