Daouda Diakité, l’habituel gardien titulaire des Étalons du Burkina a manqué la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Gabon 2017 pour des raisons de blessure. De retour à la compétition, il n’a pas été retenu par le sélectionneur Paulo Duarte pour disputer deux matchs amicaux le 24 mars contre le Maroc et le 27 mars contre le Nigeria. Paulo Duarte attend qu’il soit au mieux de sa forme.

Un retour de Daouda Diakité, actuellement sociétaire de l’AS Vita Club de Kinshasa en sélection burkinabè créera plus de concurrence entre lui et Hervé Kouakou Koffi, qui l’a valablement remplacé à la CAN 2017 au Gabon. Mais, bien que guéri et compétitif, il n’est pas retenu par la tête pensante de l’encadrement technique des Étalons du Burkina Paulo Duarte pour disputer les deux matchs amicaux de préparation des éliminatoires la CAN 2019.

« Daouda Diakité, est un bon gardien. Il a eu une blessure très grave. On a pensé qu’il serait indisponible pour beaucoup plus de temps. Si ça dépendait de moi, Diakité partait à la CAN. Une semaine avant que je compose ma liste, il m’a appelé pour me dire qu’il pouvait maintenant jouer. Mais l’inviter pour la CAN, c’était très limite », explique Paulo Duarte.

Sur son absence, à la CAN, le Portugais poursuit : « il y avait douze jours de travail, c’était difficile. J’attends de le voir s’il continue de jouer. C’est un gardien qui a de l’expérience. S’il va bien, il sera avec nous en juin ».

En plus de Hervé Kouakou Koffi, Paulo Duarte a fait confiance aux deux autres qui étaient avec lui à la CAN à savoir Moussa Germain Sanou et Aboubacar Sawadogo.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Aller au haut