Le ministre de la fonction publique, celui de la communication et la ministre déléguée au budget ont tenu ce jeudi 18 mai 2017, une conférence de presse conjointe. Face à la presse, les ministres sont revenus sur la sortie médiatique du Syndicat autonome des agents du trésor du Burkina qui menace de durcir son mouvement d’humeur si sa plateforme revendicative minimale n’est pas satisfaite.

Le mercredi 17 mai 2017, le Syndicat autonome des agents du trésor du Burkina (SATB) annonçait lors d’une conférence de presse, que s’il n’obtenait pas la satisfaction de sa plateforme revendicative, il tiendrait un sit in du 22 mai au 29 mai 2017 de 7h à 15heures. A l’issue de ce sit in, le syndicat dit prévoir également une grève du 30 mai au 16 juin 2017. Une grève illimitée est même envisagée, si à l’issue de tout cela, il n’obtenait pas satisfaction.

Le gouvernement s’est dit « surpris » de cette annonce alors que les négociations sont toujours en cours.

De ce fait, le gouvernement a tenu à revenir sur sa version des faits. Sur les 19 points de la plateforme revendicative minimale, Clément Sawadogo a tenu à signifier que huit points ont fait l’objet de consensus, six points sont toujours en discussion et quatre points font blocage.

Pas de statut autonome pour les agents du Trésor

Pour le ministre, le point de blocage majeur reste le statut autonome que réclament les agents du Trésor. A ce sujet, il rappelle que le statut autonome est prévu dans la constitution, laquelle donne par ailleurs la liste des corps régis par un statut spécial. Ainsi, les magistrats, les auxiliaires de justice, les paramilitaires et les enseignants-chercheurs sont les corps de métiers régis par un statut autonome. Ce n’est donc pas au gouvernement de passer outre la Constitution pour accorder un statut particulier à tous ceux qui l’exigent dans leurs plateformes revendicatives. Tous les autres fonctionnaires sont régis par le statut général de la fonction publique.

D’autres points de la plateforme revendicative minimale sont en rapport avec l’amélioration substantielle des conditions de rémunération : le régime indemnitaire, le fonds commun, les primes et les dotations en carburant. Sur ces points, le gouvernement se dit disposé « à apporter des améliorations là où c’est possible tout en respectant les principes de cohérence et d’équilibre dans la gestion des personnels de l’Etat. »

Pour ce qui est des conditions de travail, « le gouvernement a déjà annoncé au syndicat qu’il prendrait des mesures énergiques pour l’amélioration des conditions de travail sur tous les axes cités dans la plateforme. », note le ministre de la fonction publique.

A la question de savoir si des sanctions seront prises au cas où le mouvement d’humeur se poursuivait, Clément Sawadogo a annoncé que pour le moment, le gouvernement privilégie le dialogue. Cependant, conformément à la loi, le gouvernement a le droit de prendre des réquisitions pour assurer le service minimum. C’est ce qui sera fait si le mouvement se durcit.

Faire la différence entre sit-in et grève

A l’occasion de cette conférence de presse, Clément Sawadogo a rappelé qu’un sit in sur une semaine et de 7 heures à 15 heures n’est pas normal, car il s’agirait d’une grève déguisée, illégale et qui peut faire l’objet de sanctions. Un sit- in, insiste-t-il, est un débrayage de quelques heures, puis on retourne au travail. « Il n’y a qu’au Burkina, qu’on voit des sit-in comme ça. Même le BIT (Bureau international du travail, ndlr) n’a pas prévu ça. »

Clément Sawadogo a aussi saisi cette occasion pour fustiger les grèves à répétitions qui ne sont que des « rivalités, chaque ministère voulant se surclasser par rapport aux autres. »

Il appelle donc les syndicats à privilégier le dialogue social, la « vraie clé » pour trouver des solutions aux préoccupations des travailleurs et à éviter « un durcissement inopportun des luttes qui, à terme hypothéquerait dangereusement toute possibilité d’apporter les solutions souhaitées aux préoccupations et doléances des travailleurs. »

Justine Bonkoungou (Stagiaire)
Lefaso.net

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

SAVANE LIVES

SAVANE METEO

Mostly cloudy

26°C

Ouagadougou

Mostly cloudy
Humidity: 80%
Wind: ESE at 11.27 km/h
Tuesday
Thunderstorms
22°C / 32°C
Wednesday
Thunderstorms
22°C / 31°C
Thursday
Thunderstorms
24°C / 32°C
Friday
Thunderstorms
23°C / 33°C
016853
Today
Yesterday
This Week
Last Week
This Month
Last Month
All days
953
1283
2236
2619
16853
0
16853

Your IP: 162.158.79.172
2017-06-26 22:23

Currencies
Mon, Jun 26, 2017, 10:23PM UTC
NamePriceChange% Change
EUR/XOF655.9570+0.0000+0.0000%
USD/XOF587.5500-0.0500-0.0085%
EUR/USD1.1182-0.0001-0.0063%
USD/JPY111.6570+0.3970+0.3568%

Aller au haut