Le Syndicat des agents des impôts et des domaines (SNAID) a décidé de reconduire à partir de ce 20 mars 2017, le mot de grève de 120 heures qui avait été suspendu en décembre.

Le 19 décembre 2016, les agents des impôts devaient aller en grève pour 120 heures. Mais il a été suspendu le 18 décembre suite à l’attaque terroriste de Nassoumbou qui a coûté la vie à une douzaine de soldats burkinabè. 

Selon le secrétaire général adjoint du syndicat, Zakaria Bayiré, joint ce lundi par Burkina24, ce temps de suspension devrait permettre au gouvernement de réfléchir et donner des réponses à la plateforme revendicative des travailleurs. Mais les attentes n’ont pas été satisfaites. A en croire le secrétaire général adjoint, c’est après trois semaines du dépôt du préavis de grève que le ministre de la Fonction publique Clément Sawadogo a reçu le syndicat pour une « prise de contact« .

Celle-ci avait pour but d’annoncer au syndicat que sa grève est « inopportune » au regard de la situation sécuritaire du pays et aussi de la sensibilité du secteur qui sera impacté par ce mouvement, à savoir celui des impôts. Etant donné que « le Burkina est en guerre« , le ministre aurait demandé une levée du mot de grève avant toute négociation.

« Nous avons dit que nous ne pouvons pas lever le mot de grève pour aller en négociations,  ce d’autant plus que nous avons suspendu le mot de grève, mais cela n’a pas amené l’autorité à traiter de façon conséquente nos préoccupations« , rapporte Zakaria Bayiri. 

« Nous savons apprécier le contexte national pour lever ou maintenir un mot de grève et ce n’est pas au ministre de la fonction publique de nous donner des leçons en la matière« , a-t-il ajouté.

Le mouvement est donc maintenu. La grève se déroulera sur 120 heures à compter de ce 20 mars 2017 jusqu’au 24 mars 2017 sur toute l’étendue du territoire national.

 

Pour rappel, le syndicat revendique, entre autres,  une amélioration des libertés démocratiques et syndicales et une  bonne gouvernance administrative et fiscale. A ce propos, le SNAID proposait « la suppression de certains impôts, la réduction des taux de certaines taxes (TVA sur les produits de grande consommation, IUTS) contre l’augmentation des taux d’autres impôts, la lutte contre la fraude et l’évasion fiscale notamment dans le secteur minier, des téléphonies, des banques-assurance etc. ».

Burkina24

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

SAVANE METEO

Clear

25°C

Ouagadougou

Clear
Humidity: 20%
Wind: SE at 11.27 km/h
Monday
Sunny
23°C / 41°C
Tuesday
Partly cloudy
22°C / 41°C
Wednesday
Mostly sunny
21°C / 41°C
Thursday
Sunny
20°C / 41°C
Aller au haut